Avez-vous une question ?
 
energie-que-paie-t-on
Découvrez dans cet article comment décrypter une facture d’électricité.
6 décembre 2019 3 min
Laurent Mineau

Responsable des Marchés
Romande Energie

Si vous avez lu notre article « Comprendre une offre d’électricité et faire son choix », vous savez qu’une offre est toujours établie en intégrant uniquement la part « énergie ». Une fois que vous aurez signé cette offre et que vous recevrez votre première facture, celle-ci comprendra également d’autres points que nous vous expliquons ici.

La part « énergie »

Première composante évidente de votre facture, la parte énergie correspond à l’énergie que vous avez effectivement consommée. Exprimée en kWh, cette information peut vous être très utile pour suivre vos consommations. Parallèlement, en tant qu’entreprise, plusieurs moyens vous sont proposés pour visualiser des informations en ligne, notamment via votre Espace client, généralement appelé « portail ».

Le transport de l’énergie

Pour être acheminée jusqu’à votre entreprise, votre électricité a pu traverser la Suisse, voire l’Europe. Le coût de ce transport se décompose en 3 parties :

• L’utilisation du réseau régional (également appelé « timbre d’acheminement »), géré par votre fournisseur d’énergie
• L’utilisation du réseau national à très haute tension (également appelé « timbre de transport »), géré par la société Swissgrid
• Les services système, relevant également de Swissgrid et qui correspondent à l’entretien du réseau THT (très haute tension) pour en assurer la fiabilité ainsi que l’équilibrage entre la production et la demande d’électricité

À noter que les coûts relatifs au transport de l’énergie ainsi que les taxes peuvent être supprimés si vous produisez intégralement votre propre énergie. Notre article « Quels sont les avantages d'une production locale » vous renseignera à ce sujet.

Les taxes communales, cantonales et fédérales

Dernière composante tarifaire d’une facture d’énergie, les taxes communales, cantonales et fédérales varient bien entendu en fonction du lieu de fourniture.

Les taxes communales peuvent intégrer :

• Un émolument lié à l'usage du sol
• Un fonds communal d’encouragement pour les énergies renouvelables
• Une taxe communale pour l’efficacité énergétique
• Une taxe communale pour le développement durable
• Une taxe communale pour l’éclairage public

Les taxes cantonales peuvent intégrer :

• Un émolument cantonal destiné à financer la Commission cantonale de surveillance du secteur électrique
• Une taxe cantonale destinée à alimenter un fonds affecté à la promotion des mesures prévues par la Loi cantonale sur l'énergie

Enfin, les taxes fédérales sur l'électricité peuvent intégrer :

• Une taxe pour la rétribution à prix coûtant (RPC)
• Une taxe pour les mesures de protection des eaux et la pêche

Perçues par votre fournisseur, puis redistribuées aux communes et à l’Etat, ces taxes apparaissent séparément sur votre facture.

Et qu’est-ce qu’un tarif intégré ?

Comme mentionné, une offre d’énergie n’inclut que l’énergie que vous achetez, rien d’autre. Aussi, le terme « tarif intégré » fait référence au tarif final que vous payez, soit l’énergie, le réseau et les taxes réunis en un seul « prix ».

En résumé

Le prix de l’électricité est composé de trois éléments :

1. Le coût de l’énergie (kWh)
2. Le coût du transport de l’énergie (timbres)
3. Les taxes et émoluments de la Confédération, du canton et des communes

Vous êtes intéressé à connaître le pourcentage de chacun de ces points dans le cas de votre entreprise ? Le site de l’Elcom répondra précisément à votre demande.

À titre d’exemple, la réparation des coûts pour une grande entreprise (profil de consommation C4) située à Morges se fera ainsi :

• Energie : 42%
• Transport de l’énergie : 38%
• Taxes : 20%


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

* Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share on Linkedin Share on Twitter

Comprendre la bourse de l’énergie

Téléchargez notre livre blanc