Avez-vous une question ?
 
Découvrez comment allier sport et production d'énergie au sein de votre entreprise.
19 février 2020 5 min
Hélène Monod

Rédactrice
-

Les acteurs de la promotion de la santé sont unanimes : pratiquer une activité physique 2h30 par semaine a un impact très favorable sur la santé. Cette pratique améliore l’espérance de vie, le sommeil, le bien-être psychique, la productivité et la qualité de vie. Elle réduit le stress, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, le cancer du côlon, le cancer du sein, la dépression et le taux d’absentéisme des salariés. Les entreprises qui le peuvent ont donc tout intérêt à proposer des infrastructures sportives au sein de leurs locaux. Mais là n’est pas notre propos.

Des infrastructures sportives qui produisent de l’énergie

Imaginez que 100 employés d’une entreprise suivent ces recommandations et pratiquent 2h30 de sport chaque semaine sur des vélos d’intérieur ou dans le fitness de leur entreprise. Imaginez aussi que les infrastructures permettent de produire de l’énergie destinée aux besoins de l’entreprise. Selon nos calculs, ces 100 employés produiraient ainsi l’énergie nécessaire à une utilisation quotidienne du quart de leurs ordinateurs, soit 25 laptops. Nos calculs sont les suivants : en faisant l’hypothèse qu’une personne sans entraînement particulier produirait 200W pendant les 2.5 heures de sport hebdomadaire (soit 500 Wh sans perte), 100 personnes produiraient donc 50 kWh par semaine, soit 10 kWh par jour ouvrable en moyenne. Un laptop moyen consommant 50 W pendant huit heures (soit 400 Wh), les 10 kWh générés couvriraient la consommation quotidienne de 25 laptops.

Ça peut paraître dérisoire, mais c’est déjà quelque chose. Et ça apporte d’autres avantages.

infographie-produire-energie

3 projets existants qui pourraient être adaptés aux entreprises

1. Une entreprise belge permet à des milliers de personnes de pédaler pour recharger leur téléphone portable

Lancée il y a près de 10 ans, l’entreprise WeWatt a créé plusieurs prototypes de vélos fixes et design qui produisent l’énergie nécessaire à remplir complètement la petit « icône batterie » de son téléphone portable. Le projet est un succès : aujourd’hui, plus de 1’000 vélos sont placés dans des centaines de gares, aéroports, écoles, espaces publics et autres endroits insolites partout dans le monde. Plus d’un million de Wh ont été produits à ce jour grâce à ces vélos nouvelle génération. WeWatt réfléchit à utiliser encore mieux ce produit pour sensibiliser ses utilisateurs aux questions énergétiques. C’est dans ce même but de sensibilisation que Romande Energie met à disposition des vélos WeWatt aux festivaliers du Paléo Festival Nyon depuis 2018. Résultats : une file d’attente de gens prêts à patienter pour pédaler et recharger leur portable et une opportunité d’en faire des cyclistes curieux et intéressés aux enjeux énergétiques.

stand-paleo-romande-energie

2. Une salle de fitness londonienne produit une partie de l’énergie dont elle a besoin grâce aux mouvements de ses utilisateurs

Ouverte en 2017, la salle Terra Halevous propose à ses utilisateurs de compter à la fois les calories brûlées et l’énergie qu’ils sont en train de produire et qui alimente en électricité l’éclairage et l’eau chaude de la salle de sport.

3. Des pistes de danse hollandaises permettent à leurs utilisateurs de produire de l’électricité

La piste de danse « The Dancer » a été développée en 2008 pour que les clubbers du « Club Watt » puissent transformer leurs mouvements en électricité. Depuis, les nombreuses pistes créées, fixes ou temporaires, ont fait danser 1 million de danseurs-producteurs qui ont pu voir instantanément la quantité d’énergie générée par leurs pas de danse.

Imaginons une entreprise où les chaises de bureau seraient convertibles en vélos sur lesquels nous pourrions pédaler entre deux séances. Une entreprise où les marches d’escaliers deviendraient un véritable « energy floor ». Une entreprise mettant à disposition des balançoires dans les lieux de pause. Et que toutes ces infrastructures produisent de l’énergie générée par nos mouvements. Imaginons maintenant que l’énergie produite par chacun soit visible de tous. Lequel d’entre nous sera le premier à se lancer dans l’aventure ?


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

* Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share on Linkedin Share on Twitter