Avez-vous une question ?
 
Découvrez nos différents conseils et solutions pour une transition réussie.
3 février 2020 4 min
Hélène Monod

Rédactrice
-

Impliquez les équipes pour une transition réussie

Bien sûr, l’engagement et les choix des dirigeants sont essentiels en ce qui concerne la transition énergétique de leur entreprise. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir de l’impact. Cette transition passe notamment par un changement de comportement des salariés. Et pour que cela fonctionne, les stratégies ne devraient pas être imposées de manière top down, mais devraient être conçues de manière participative, en impliquant toutes celles et ceux qui sont concernés.

Passer d’un moyen de transport motorisé à la mobilité douce ou partagée pour se rendre au travail, recycler ses déchets au bureau, adopter des petits gestes simples au quotidien ou choisir des aliments de proximité pour ses repas de midi sont autant d’actions qui réduisent la consommation énergétique d’une entreprise. Mais l’expérience montre par exemple que si un plan de mobilité est mis en place sans être discuté avec les équipes concernées, il suscitera une plus grande résistance au changement.

Impliquer, faire participer, cela consiste à réunir toutes les personnes concernées et leur présenter les objectifs visés par la direction, tout en leur donnant la possibilité d’imaginer la méthode et les moyens d’y parvenir. Interroger ses salariés permet de comprendre leurs blocages, leurs difficultés pour adopter des comportements économes en énergie. Cela permet de trouver des solutions partagées, adaptées et innovantes peut-être. Des solutions qui auront ainsi beaucoup plus de chances d’être mises en œuvre que si elles étaient imposées par quelques-uns seulement.

Lancer un concours au sein de l’entreprise qui récompenserait celle ou celui qui monte le plus de marches d’escaliers pendant un mois - réduisant ainsi l’utilisation de l’ascenseur ? Organiser des tournus de pique-niques canadiens du terroir ? Identifier sur une carte des parcours d’autopartages selon les lieux d’habitations des employés ? Autant d’idées simples et ludiques qui pourraient ressortir de ce brainstorming participatif.

Une agence de communication de Montreux implique son équipe dans la transition écologique et sociale de l’entreprise

Engagés depuis longtemps déjà sur le chemin de la transition écologique, les directeurs de l’agence de communication B+G ont décidé de faire un pas de plus en se lançant dans la certification B Corp en 2019. L’objectif de cette certification ? Accompagner les entreprises pour qu’elles aient un impact positif sur leurs collaborateurs, leurs actionnaires, la société civile et l’environnement. Un des fils conducteurs de ce mouvement B Corp étant la transparence, l’agence a choisi de réaliser le processus de manière participative. Les huit collaborateurs âgés de 18 à 71 ans ont évalué ensemble leur fonctionnement et ont pris des engagements écologiques et sociaux de façon partagée. Pour les porteurs du projet, ce processus a permis de créer des liens entre l’équipe, a favorisé l’empowerment des salariés et valorisé le point de vue et les connaissances de chacun. Selon eux, cette gouvernance est une attente fondamentale pour la génération née dans les années 90.

Les règles du jeu de la participation

Comprendre les règles du jeu de la participation est essentiel avant de vous lancer dans cette nouvelle forme de gouvernance. Si vous souhaitez en apprendre d’avantage, le SANU organise une formation annuelle sur comment réussir un processus participatif.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

* Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share on Linkedin Share on Twitter

reduire-consommation-entreprise