Avez-vous une question ?
 
Découvrez comment procéder pour répondre aux obligations légales.
29 juin 2020 4 min
Bryan Grangier

Product Manager
Romande Energie

Si votre entreprise consomme annuellement plus de 0.5 GWh d’électricité, alors elle est considérée aux yeux de la loi comme un Grand Consommateur et doit par conséquent prendre des mesures d’efficacité énergétique. Découvrez comment procéder pour répondre à ces obligations.

La transition énergétique est bien lancée et tout le monde y prendra part : les ménages, les communes et les entreprises. Dans ce contexte, les entreprises ayant des grandes consommations d’énergie ont évidemment un rôle important à jouer. Comme le démontre notre article consacré aux Bains de Lavey, une grande entreprise peut vite faire la différence si l’on tient compte de son impact.

Grands consommateurs : que dit exactement la loi ?

Concrètement, la révision de la loi sur l’énergie (LVLEne) contraint les Grands Consommateurs du canton à améliorer leur efficacité énergétique afin de soutenir la politique fédérale en la matière. Rien que dans le Canton de Vaud, 600 entreprises étaient concernées au lancement du programme grands consommateurs. Ainsi, pour diminuer leurs consommations, les Grands Consommateurs doivent s’engager dans l’une des variantes suivantes :

  1. Une convention d’objectifs avec la Confédération
  2. Une convention d’objectifs avec le Canton
  3. Une analyse de la consommation d’énergie (audit)

Quelles sont les étapes-clés ?

Dans un premier temps, un pré-diagnostic permet d’évaluer la maîtrise de l’énergie de l’entreprise dans sa globalité et renseigne les éléments déterminant l’ampleur du diagnostic. La situation énergétique de l’entreprise est évaluée en fonction de ses objectifs, de sorte à pouvoir ensuite lui fournir les préconisations nécessaires à la mise en place d’un système de mesure et de suivi.

S’ensuit le diagnostic. Cet audit permet d’établir un catalogue chiffré d’actions de performance énergétique, d’investissements et de temps de retour notamment. Tous les usages énergétiques listés dans le document de synthèse du pré-diagnostic sont alors passés en revue (installations techniques, bâtiments d’entreprise, procédés industriels, etc.).

Étape optionnelle, l’audit approfondi permet à une entreprise de consolider, techniquement et économiquement, certaines mesures d’efficacité énergétique dont le chiffrage demeure encore trop général pour prendre une décision au terme des phases précédentes.

economie-energie-entreprise

Une démarche écologique, mais également rentable

Si ces actions permettent aux Grands Consommateurs de répondre aux exigences de la loi vaudoise sur l’énergie et d’œuvrer en faveur d’un avenir meilleur, elles peuvent également s’avérer très intéressantes financièrement.

Dans notre vidéo consacrée aux économies d’énergie en entreprise, il apparaît clairement qu’une entreprise implantée depuis longtemps pourrait amortir rapidement le remplacement de son système de chauffage vieillissant par les économies d’énergie relatives. Tout comme l’isolation, qui cache très souvent un énorme potentiel par le simple remplacement des fenêtres par des modèles actuels à triple vitrage.

Une fois de plus, l’exemple des Bains de Lavey se révèle très représentatif de ce double intérêt puisque l’entreprise économise chaque année 265 tonnes de CO2 et près de CHF 107'000.- suite à la réalisation d’un audit et de la mise en œuvre des actions identifiées durant l’audit. Des chiffres parlants pour toute entreprise évidemment.

Bénéficier d’aides financières cantonales et fédérales pour la mise en œuvre des actions de performance énergétique

Si vous êtes un Grand Consommateur depuis peu, sachez que des subventions peuvent vous être octroyées en fonction des mesures que vous choisirez de mettre concrètement en place.

À ce titre, nous citerons deux programmes de subventions particulièrement intéressants :

Renseignez-vous, vous sortirez forcément gagnants de l’opération et aurez joué un rôle majeur dans la transition énergétique !


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

* Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share on Linkedin Share on Twitter