Avez-vous une question ?
 
récupérer-chaleur
Découvrez ce procédé particulièrement intéressant pour les entreprises.
9 mars 2020 4 min
Vidal Santos

Responsable de projets
Romande Energie

Fours, frigos, climatisations, serveurs informatiques ou encore machines de production : nombreuses sont les installations produisant des grandes quantités de chaleur, généralement perdue. Or, il existe aujourd’hui des solutions permettant de récupérer cette chaleur résiduelle pour lui donner une seconde vie.

Le potentiel de la récupération de chaleur est énorme et touche de nombreux secteurs : l’agroalimentaire, l’imprimerie, la chimie, l’industrie pharmaceutique, l’informatique, la métallurgie et bien d’autres.

Particulièrement représentative, la boulangerie démontre bien ce phénomène. En effet, l’allumage des fours vers 5h du matin engendre un appel de puissance et un dégagement de chaleur considérables. Dès lors, si cette chaleur pouvait être récupérée et canalisée, il serait alors possible de l’exploiter à de nouvelles fins.

recuperer-chaleur

Un exemple mis en œuvre chez l’artisan confiseur Christian Boillat, dont le système de récupération capitalise sur la chaleur issue des fours lancés à pleine puissance le matin pour chauffer ensuite les locaux administratifs adjacents à l’atelier de création. Un système écologique, mais également très rentable si l’on tient compte que le chauffage représente une part importante des frais d’une entreprise.

Les chauffages à distance

Démonstration parfaite de l’intérêt de cette nouvelle tendance, les chauffages à distance récupèrent la chaleur - ou le froid - produite à un endroit pour en alimenter un autre situé à proximité. Cette chaleur est récupérée, puis transportée via des conduites souterraines grâce à des liquides « caloporteurs » qui permettent de maintenir la température extraite le temps de cet échange.

L’exemple de la STEP de Morges est, à ce titre, très démonstratif du potentiel de récupération d’une énergie « latente ». L’installation exploite la chaleur générée par le traitement des eaux usées de la ville pour chauffer le siège de Romande Energie ainsi que tout le quartier des Résidences du Lac, soit plus de 50 appartements, des surfaces administratives et près de 840m2 d’arcades commerciales.

recuperer-chaleur-2

Techniquement, les eaux traitées sont d’abord prélevées à l’exutoire de la STEP pour être acheminées vers un échangeur. La température de ces eaux (20°C en été et 10°C en hiver) est transférée dans le réseau de chauffage à distance jusqu’aux bâtiments raccordés, sur une distance d’un kilomètre. Équipés d’une pompe à chaleur, ces bâtiments profitent ainsi d’une énergie de qualité issue d’une source à la fois renouvelable et locale.

infographie-step

Le projet de la STEP de Morges consiste à valoriser les rejets thermiques de la STEP afin de produire de la chaleur et du froid de confort pour alimenter des bâtiments voisins.

La production annuelle de 1.4 GWh de chaleur, de 0.4 GWh de froid et les 334 tonnes de CO2 économisées chaque année sont autant d’énergies qui auraient été perdues sans cet ingénieux système de récupération et de valorisation.

Un bénéfice écologique et économique

La récupération de chaleur s’inscrit dans une logique d’économie circulaire, soit la volonté de limiter les circuits en utilisant au mieux l’ensemble des ressources à disposition. Un système de valorisation des déchets donc, qui témoigne d’une démarche écologique ET économique.

Réfrigérateurs, climatiseurs, moteurs, systèmes d’éclairage, centrales thermiques, fumées d’usine, incinérateurs, serveurs de données : les sources d’énergie pouvant être récupérées sont nombreuses et démontrent que toute entreprise ou commune trouvera un domaine d’application exploitable.

Et bien que l’objectif « 0 perte » ne soit pas encore atteignable, les systèmes de récupération ont largement démontré leurs avantages. Fin du gaspillage et des pertes, recyclage, efficience énergétique, utilisation d’une énergie hyper locale et renouvelable, et enfin réduction des gaz à effets de serre.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

* Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share on Linkedin Share on Twitter